Anglet: La Coupe de France de Bodyboard

La Coupe de France de Bodyboard se dispute sur le spot d’Anglet sur la Cote Basque. Un vent tres fort detruit le plan d’eau, pas facile pour les compétiteurs en ce week end de l’Ascension qui ressemble un peu à l’hiver.

Reportage HD – Euskadi Bodyboard TV – 19 Mai 2013

 

Deuxième derrière Martin Mouradian il y a un mois à Mimizan, Jérémy Arnoux a pris sa revanche ce week-end à Anglet. Mais c’est bien Mouradian, son dauphin cette fois-ci, qui est solidement en tête du classement général de la Coupe de France de bodyboard.

Cette troisième et avant-dernière épreuve de la coupe de France de bodyboard 2013 s’est déroulée au Surf Club d’Anglet dans des conditions difficiles au départ (dimanche) mais s’améliorant lors de la deuxième journée (lundi). Malgré la pluie et le vent, les compétiteurs ont répondu présents et nous ont fait profiter de magnifiques backflips aussi bien en demi-finales qu’en finale.

Deuxième lors de la deuxième étape, le mois dernier à Mimizan, Jérémy Arnoux a su s’imposer en finale open. « Martin (Mouradian) était très dangereux sur les gauches, notamment avec son gros backflip, détaille le vainqueur du jour. Je savais qu’il fallait prendre beaucoup de risques pour le dépasser. » A la lutte jusqu’au bout, les deux hommes n’ont été départagés que d’un dixième de point (14,4 à 14,3 pts) ! « J’ai eu les meilleures vagues, ça se joue à très peu. » Et pourtant, rien ne présageait d’une journée aussi belle quand, en matinée, Arnoux s’est présenté pour la première série. « C’était Bagdad sur le spot ! J’avais un peu de stress à la première série car c’était la loterie. Mais j’ai scoré le meilleur total d’entrée et j’ai enchaîné les premières places jusqu’à la finale. Je suis monté en puissance. »
Absent en Bretagne fin mars pour la première étape, Jérémy Arnoux va devoir cravacher s’il veut aller chercher Mouradian au général. « Je sais qu’on retiendra les trois meilleurs résultats de la saison. Il va me falloir faire encore au moins une finale pour espérer le doubler. Mais sincèrement, ça va être difficile d’aller chercher Martin. »

De son côté, Martin Mouradian parvient à se hisser pour la troisième fois en finale en autant de compétitions. « Je suis content d’être arrivé deuxième même si mon objectif était d’arriver premier, explique-t-il. C’était des conditions pas faciles mais à chaque série il y avait toujours ou deux bonnes vagues. C’était un peu angoissant avec les déchets dans l’eau. L’initiative du speaker pour les ramasser est une réussite. Avant même la série, je savais quel déchet j’allais ramasser ! » Quatrième en Bretagne, vainqueur à Mimizan et deuxième, donc, à Anglet, Maroundian prend le large au classement général.

Champion du monde junior, Maxime Castillo entre enfin en finale après sa 5e place en Bretagne et la 17e à Mimizan. Il prend la 3e place à Anglet. « Après un début d’année un peu compliqué, je suis content d’être arrivé en finale. Les vagues étaient peu évidentes mais il y avait de quoi faire. Dommage que je n’ai réussi à prendre les meilleures. »

En prenant exemple sur les plus grands, les juniors ont également fait leur show. En tête du classement avant Anglet, Alexandre Castillo (le petit frère) s’impose logiquement. « J’ai été éliminé dès les premières séries en Open mais, comme je l’avais dit, ce n’était pas ma priorité. Mon objectif était les juniors. Au final, j’ai enchainé les séries sans trop de soucis, je me suis lâché et je suis arrivé premier. J’étais bien physiquement. Par contre, il y avait pas mal de pollution. C’était horrible de surfer dans ces conditions. » Présent aussi bien en Open avec sa quatrième place qu’en junior où il termine deuxième, Julien Le Sehan a su montrer sa motivation et sa détermination.

Chez les filles, Maïka Echeverria confirme sa progression en cours de saison. Cinquième en Bretagne, elle était quatrième à Mimizan. Ce week-end, la Basque remporte l’étape. « Les conditions étaient nettement mieux en début de matinée, il y avait peu de vent. Lors de la finale, c’était plus difficile, avec beaucoup de vent et peu de vagues. Mais je suis arrivée première. Mon objectif n’était pas la gagne mais de surfer à mon meilleur niveau. »

En minimes, Cédric Fabre signe sa première victoire.

La quatrième étape est prévue les 7 et 8 septembre à Royan.

 

Résultats des finales

Open
1. Jeremy Arnoux (HX)
2. Martin Mouradian (USBC)
3. Maxime Castillo (USBC)
4. Julien Le Sehan (Minou)

Juniors
1. Alexandre Castillo (USBC)
2. Julien Le Sehan (Minou)
3. Morgan Le Quellec (TBC)
4. Lilian De Las Heras (HSBC)

Ondines
1. Maïka Etcheverria (HSBC)
2. Aurore Soulier (USBC)
3. Isabelle Dorriotz (Surf Club d’Anglet)
4. Lisa Labadie (Surf Club d’Anglet)

Cadets
1. Arthur Morel (Longv)
2. Selim Harouchi (HSBC)
3. Loic Tastet (Mimizan)
4. Quentin Gresil (HSBC)

Minimes
1. Cedric Fabre (USBC)
2. Noa Capdeville (Mimizan)
3. Manterc Lopez (HSBC)
4. Eddy Mangenot (Surf Club d’Anglet)

 

 

 

 

Anglet Euskadi Surf TV - La web TV du Surf à Anglet en Euskadi

Anglet, c’est génial pour le Surf, Anglet c’est 11 spots étalés sur 4,5 km de bonne plage sur la Cote Basque à Anglet. Parfait pour pratiquer le Surf à Anglet ou le Bodyboard à Anglet.

L’ASC, l’Anglet Surf Club, c’est le club de Surf et de Bodyboard d’Anglet. L’ Anglet surf club est le seul club associatif de surf de la ville d’Anglet. L’Anglet Surf Club regroupe 650 membres à Anglet dont 91 licenciés compétition. L’Anglet Surf Club possede son école de surf qui fonctionne à Anglet toute l’année et acceuille 223 enfants et 32 adultes encadrés par 5 moniteurs diplômés d’état.

Sur la Cote Basque en Euskadi Anglet offre des plages renommées, telles La Madrague à Anglet et La Barre à Anglet, qui accueillirent pendant de nombreuses années, des compétitions de surf à Anglet. Chacune plage d’Anglet a son identité, son ambiance, et chacun des onze spots d’Anglet au Pays Basque a son type de vagues, ses adeptes.

Anglet joue la carte de la Surf Culture, à Anglet le surf est un mode de vie. La surf culture donne à Anglet son air branché et décontracté. A Anglet on retrouve de nombreux shapers, surfshops. A Anglet un parc d’activités reçoit à Anglet les plus grandes entreprises de surf, skateboard et snowboard. Anglet es surnommée  » La petite Californie  » pour sa culture sport et glisse.

Anglet possede le Label « ville de Surf » délivré par la Fédération Française de Surf.

La célébre grotte à Anglet de la Chambre d’Amour a donné son nom à un quartier face à l’océan atlantique entre les plages d’Anglet et le phare de Biarritz. Esplanade des Gascons à Anglet, inspiré du « Walk of Fame » de Los Angeles, « Anglet Surf Avenue » porte les empreintes de 11 personnalités du surf. Anglet rend hommage aux légendes du surf. A l’image d’Hollywood Boulevard, les plus grands surfeurs de la planète laissent leurs empreintes (de pieds) sur le ciment de la promenade de la Chambre d’Amour. Vous pourrez à Anglet observer les empreintes légendaires de Joël de Rosnay, Nat Young ou Justine Dupont en attendant celles de Kelly Slater, Laird Hamilton ou Phil Cotebask…A Anglet le Surf est une véritable religion.

Anglet Surf TV est la web TV d’Anglet, sans publicité, sans reportages commerciaux, pour profiter d’Anglet au Pays Basque en Euskadi gratuitement toute l’année, si vous habitez Anglet en Euskadi au Pays Basque ou loin d’Anglet sur la Cote Basque. Anglet Surf TV est diffusée depuis la plateforme vidéo ESTV Euskadi Surf TV

Anglet Euskadi Surf TV - La web TV du Surf à Anglet en Euskadi

Anglet is first and foremost a capital of the watersports culture with a collection of internationally renowned spots for surfing and bodyboarding. With its 4.5km-beaches, Anglet marks the end of the « Landes » sandy beaches and the beginning of the Atlantic Pyrenees rocky coast. This natural landscape is visited by different kind of people: sun lovers to fishermen, and obviously surfers, Anglet is well known throughout the world for its waves ! Surfing first appeared in Anglet and on the Basque Coast in the 50’s. In 68, the first World Championships in Europe were held at La Barre which was a classic wave at the time. With its 3 miles of sandy beaches and 11 of the 30 spots of the Basque Coast, Anglet has proclaimed itself to the world as a unique surfing destination.